Suite à un cataclysme nucléaire à l'échelle planétaire, le reste de l'humanité constate avec effroi le désastre: La vie a pratiquement quitté la planète: un hiver nucléaire s'installe avec une telle rapidité qu'aucune espèce animale ou végétale n'a le temps de s'adapter. Face à ce désastre les hommes essaient de s'organiser pour survivre. La plupart s'enterrent pour échapper aux radiations mortelles, d'autres décident de sauver ce qui reste des cendres pour donner une autre chance à l'Humanité en choisissant de quitter la planète.

Au moment où se passe notre histoire, le Grand Projet de colonisation du système solaire, commencé par la Fédération quelques dizaines d'années avant le Grand Cataclysme, est loin d'être achevé. Les derniers recensés, issus des survivants de tous les continents, se sont établis sur les bases lunaires dans des camps de transit avant leur départ vers l'une des deux planètes en voie de colonisation, Mars et Mercure. Mais, pour certains, seule leur descendance aura la chance d'y parvenir.

Sur Terre, le mal blanc ronge le reste des survivants. Les abris souterrains se livrent une guerre sans merci afin de récupérer équipements, subsistances et carburant. Le cannibalisme est devenu pour quelques-uns le seul moyen de trouver une source de protéines.  Chez certains, les radiations ont fait naître les plus horribles mutations donnant naissance à une nouvelle forme de ségrégation. L'espèce humaine, sur Terre, est en voie d'extinction.

Cependant, il subsiste mystérieusement une oasis dans ce désert glacé. Une zone de 10 kilomètres de diamètre, centrée autour d'un cristal d'origine inconnue, offre à ses habitants une atmosphère saine et une température supérieure de 30°C par rapport à l'extérieur. Une tache de propre dans ce monde sali par l'homme.

Cette oasis fait des envieux, c'est pour cela que ceux qui y vivent y font régner une discipline exemplaire et sont très suspicieux concernant tout ce qui vient de l'extérieur.

Êtes-vous intéressé par cet événement?